Kalemie: un militaire écope de 7 ans de prison pour viol

Une vue de la salle d’audience du tribunal militaire ce 29/04/2011 à Kinshasa, dont au fond les juges du seant et en avant plan, les prévenus lors du procès des presumés insurgés Eniele. Ph John Bompengo/ Radio Okapi

Le tribunal militaire de Kalemie (Katanga) a condamné, le week-end dernier, le sergent Kasongo Tshimbanga, reconnu coupable de viol sur une fille de 12 ans, à 7 ans de prison ferme. Ce militaire du 612è bataillon de Kongolo devra également payer l’amende de 100 000 francs congolais, soit 110 dollars américains et allouer des dommages et intérêts d’une valeur de 10 000 dollars américains payables en francs congolais à la victime.

Le tribunal militaire de garnison de Kalemie en déplacement à Kongolo, à 350 km au Nord-Est de Kalemie, a rendu ce jugement lors d’une audience publique.

Consécutivement à ce viol, la victime est tombée enceinte. Sa grossesse est âgée de 4 mois, affirment des sources proches du tribunal militaire.

Ce procès a été rendu possible grâce à l’assistance technique et logistique de la cellule d’appui à la justice de la Monusco-Kalemie.

Le procès, considéré comme une grande première depuis plus de cinq ans à Kongolo, a attiré du monde. Les habitants de cette cité ont afflué pour se rassurer du départ du condamné parti purger sa peine dans la prison de Kalemie.

En juillet 2011, l’auditorat militaire de garnison de Kalemie avait condamné quatre militaires et un civil reconnus coupables des viols.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner