Sud-Kivu: les Raïa Mutoboki tuent 2 militaires à Kabare

Des soldats des FARDC se retirent de Rutshuru au Nord-Kivu/ Photo Radio Okapi.

Deux officiers des Forces armées de la RDC (FARDC) ont trouvé la mort au cours des affrontements qui les opposent, depuis trois jours, avec les miliciens Raïa Mutombo, à Kishadu et Nzibira, localités situées à la lisière entre les territoires de Kabare et Walungu (Sud-Kivu). Des sources locales ne signalent pas encore de perte du côté des assaillants coalisés avec les autres groupes armés actifs dans la région pour combattre les FARDC.

Selon des sources concordantes, les Raïa Mutomboki occupent, depuis ce matin, la localité de Chaminyago, en territoire de Walungu et celles de Tchulwe et Kishadu, en territoire de Kabare.

Après l’attaque contre Nzibira, les FARDC tentent de repousser les assaillants, indiquent les mêmes sources.

Des déplacés venant de Kishadu et Nzibira affluent vers Mulamba, Burale et Butuza dans des conditions précaires.

La société civile de Walungu craint une catastrophe humanitaire consécutive à cette reprise des combats qui se dirigent vers les agglomérations les plus peuplées de ce territoire situé à moins de 60 km de Bukavu.

Elle s’inquiète par ailleurs du sort «des milliers de déplacés qui vivaient dans les villages de Nzibira et Kishadu et qui se voient encore obligés de fuir plus loin».

Interrogées sur ces faits, des sources proches de la 10e région militaire ont reconnu la contre-offensive de Raïa Mutomboki, débutée depuis ce matin sur les localités de Chulwe et Kishadu.

Hier, les Forces armées de la RDC (FARDC) avaient pourtant repris le contrôle des localités de Chulwe et Kishadu (Sud-Kivu), après deux jours d’intenses combats contre la milice Raïa Mutomboki.

Dans la même région, les deux parties s’étaient violemment affrontées en mai 2012. Les habitants de Chulwe et Chishadu, avaient alors fui leurs villages vers Nzibira et Nyamarenge, dans le Walungu.

Créée au départ avec l’intention de combattre les rebelles rwandais des FDLR qui commettent des exactions dans l’Est de la RDC, la milice congolaise des Raïa Mutomboki s’est rendue coupable de crimes sur les populations civiles. Elle attaque les FARDC et occupe par endroits des villages.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner