Crise dans l’Est : un parti de l’opposition appelle les Congolais à la cohésion nationale

Mokonda Bonza, président national du CDC

La Convention des démocrates chrétiens (CDC) a appelé samedi 26 janvier tous les Congolais de toutes tendances confondues à « accepter de se mettre autour d’une même table pour mettre fin à la menace qui sévit dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), suivant l’appel lancé par le président de la République ».

Au cours d’une cérémonie d’échange de vœux entre les membres du CDC et d’autres formations politiques de l’opposition, le président de ce parti, le sénateur Mokonda Bonza, a comparé la RDC à une maison qui brûle, invitant tous les «enfants à se mettre débout, chercher de l’eau pour éteindre le feu ».

« Ici, c’est notre pays qui est entrain de brûler, nous devons nous mettre autour d’une même table pour nous poser des questions afin de savoir pourquoi chaque année il y a la guerre, et pourquoi ce sont les mêmes personnes qui nous font la guerre », a-t-il dit.

Mokonda Bonza se dit satisfait que le chef de l’Etat ait accepté de rassembler les Congolais pour discuter des questions sécuritaires dans l’Est de la RDC.

« C’est depuis 2012 que nous avons voulu qu’il y ait un dialogue après les élections. Soit le président ne nous a pas écoutés, soit ses collaborateurs n’ont pas voulu que le président rejoigne le dialogue. Aujourd’hui que lui-même en a parlé, moi je considère que c’est une bonne chose », a-t-il affirmé.

Lors de son message de vœux à la nation, le chef de l’Etat, Joseph Kabila, a appelé la nation à la cohésion nationale et au dialogue.

Pour Mokonda Bonza, tous les partis de l’opposition devront rassembler leurs préoccupations et les présenter à l’occasion de ce dialogue.

Le sénateur congolais a tout de même fustigé la guerre menée par les rebelles du M23 dans la partie Est de la RDC.

« Ceux qui ont pris les armes sont-ils réellement congolais ? S’ils sont réellement congolais alors c’est grave. Ils ont pris les armes contre leurs pays, ils martyrisent leurs propres compatriotes et sont entrain de fragiliser leur propre nation et la livre à tous les vautours qui viennent ici pour exploiter de manière illégale les ressources de notre pays », a-t-il poursuivi.

L’Est de la RDC est en proie depuis le mois de mai à une guerre menée par le M23. Ce mouvement rebelle réclame l’application de l’accord du 23 mars 2009 signé entre le gouvernement congolais et le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), une ancienne rébellion dont sont issus ses membres.

Le M23 est en négociation depuis le 9 décembre avec le gouvernement congolais à Kampala en Ouganda.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (63)
FARDC (52)
Ceni (31)
Kinshasa (28)
Beni (28)
FCC (27)
Unpc (27)
Corruption (25)
UDPS (25)
Butembo (21)
Sécurité (20)
Monusco (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)