Province Orientale : 14 détenus s’évadent de la prison de Dungu

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

Quatorze détenus se sont évadés de la prison centrale de Dungu dans la nuit de vendredi à samedi 2 février. Des témoins rapportent que ces détenus se sont évadés après avoir cassé le cadenas de leur cellule puis escaladé le mur de la prison avant de s’enfuir.

Parmi ces évadés, il y a un homme condamné à dix ans de prison pour viol sur mineure. Les autres étaient détenus pour coups et blessures volontaires, escroquerie, vol simple et vol qualifié.

Plusieurs témoins accusent les policiers de garde de dormir la nuit au lieu de patrouiller dans les installations de la prison, facilitant la tâche aux prisonniers qui tentent de s’évader.

De son côté, l’administrateur du territoire de Dungu, Christophe Ikando, attribue cette évasion à la vétusté de la prison qui a été construite dans les années 1940.

Le Bureau local des Nations unies aux droits de l’Homme indique que de nouveaux travaux de réhabilitation de la prison de Dungu vont démarrer la semaine prochaine. L’argent destiné à financer ces travaux serait déjà disponible.

Dans la même province, dix-sept détenus se sont évadés de la prison centrale de Kisangani le lundi 29 octobre 2012 après avoir percé le mur de la façade latérale de la maison carcérale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner