Maniema: les FARDC délogent les Raïa Mutomboki de la cité de Punia

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris, depuis ce matin, le contrôle de la cité de Punia, à 245 km de Kindu (Maniema), affirme la société civile locale. L’armée régulière a réussi à déloger les Raïa Mutomboki, en provenance de Kasese, à 125 km à l’Est de Punia, qui avaient occupé cette cité depuis hier samedi vers onze heures locales.

Selon la même société civile, il y a accalmie dans la cité mais les populations restent encore terrer dans leurs habitations, craignant de nouveaux combats.
Interrogées, les autorités provinciales du Maniema ne font aucun commentaire et attendent le moment opportun pour se prononcer.

L’Unicef qui devait envoyer une assistance aux déplacés de Punia à partir de Goma, il y a quelques jours, avait annulé son vol à cause des combats entre FARDC et Raïa Mutomboki dans cette cité, particulièrement riche en or.

La semaine passée, le chef des Raïa Mutomboki, colonel Shabani Kingumba, avait lancé un ultimatum au gouvernement, lui demandant de relever tous les militaires qui sont présents à Punia. Ce chef milicien accuse les FARDC notamment d’exactions contre la population civile.

Le colonel Shabani Kingumba avait affirmé que depuis le 24 janvier dernier, son groupe lance des appels au dialogue au gouvernement, «sans jamais avoir d’écho positif».

Au début du mois de février, les militaires avaient délogé la même milice de la localité de Kasese.

Un mouvement de panique était observé, depuis fin janvier dernier, à Punia suite à l’avancée des Raïa Mutomboki et aux tracasseries des FARDC qui font les mouvements de Kasese vers Punia et vice-versa.

Pour arrêter leur avancée, la société civile avait appelé les autorités locales de Punia à ouvrir des négociations avec cette milice.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner