Bunia: la société civile dénonce la détention illégale de 7 personnes au cachot des FARDC

Carte de Bunia en Province Orientale

Le président de la société civile de l`Ituri, Jean-Bosco Lalo, a dénoncé, mercredi 20 février, la détention illégale des sept personnes au cachot du commandement de la zone opérationnelle des FARDC en Ituri dans la Province Orientale. Selon la même source, ces personnes sont  accusées par l’armée de collaborer avec le lieutenant Papy Mukali, un déserteur  de FARDC qui occupe  le site touristique du Mont Hoyo, situé à plus de 80 kilomètres au sud de Bunia. 

Parmi les personnes arrêtées figurent le directeur de l’école primaire Idoh, le chef de groupement Bokutso, deux membres de la société civile locale et trois notables de la chefferie de Walese Vokutu, a précisé Jean-Bosco Lalo. 

Ces personnes sont arrêtées depuis trois jours par les militaires engagés dans les opérations de traque du déserteur Papy Mukali. Ce dernier sème la terreur au Mont Hoyo, a indiqué le président de la société civile de l’Ituri.

Dans une déclaration faite mercredi devant la presse à Bunia, Jean-Bosco Lalo a souligné que toutes ces personnes arrêtées n`ont rien à voir avec cet officier déserteur. Elle a demandé leur libération immédiate. 

Mais, pour le commandant des FARDC en Ituri, colonel Fall Sikabwe, ces personnes sont impliquées dans  le braconnage dans ce site touristique. Il a par ailleurs demandé à la société civile de bien s’informer avant faire toute déclaration dans les médias. 

Toujours selon lui, trois armes AK 40 ont été récupérées aux mains de toutes ces personnes lors de leur arrestation. Le commandant des FARDC en Ituri a promis de les transférer bientôt à l`auditorat militaire garnison de Bunia.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner