Sud-Kivu: le chef milicien Yakutumba appelle ses hommes à rejoindre les FARDC à Fizi

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Le chef milicien William Amuri alias Yakutumba continue de sensibiliser ses hommes à quitter la brousse pour rejoindre les rangs des Forces armées de la RDC (FARDC), dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu). Il a organisé, ce lundi 1er avril, un meeting populaire à Makobola II à la frontière avec la cité d’Uvira où il a appelé les jeunes à se faire enrôler dans l’armée régulière.

William Amuri alias Yakutumba dit quitter la brousse pour répondre à l’appel du chef de l’Etat et lutter contre l’agression du pays dans les rangs de l’armée régulière.

Des sources militaires de la région indiquent que ce chef milicien est doté des moyens de transport pour acheminer ses hommes vers le site de rassemblement à Sebelé.

Cet engagement de Yakutumba de quitter la brousse a réjoui la population.
Ce chef milicien s’était rendu aux FARDC, dimanche 24 mars, dans la localité de Sebele, à 37 km au Sud-est de Baraka, en territoire de Fizi (Sud-Kivu) avec son épouse et une soixantaine d’hommes de son escorte.

William Amuri avait servi dans l’armée nationale avec le grade de major avant de déserter et de rejoindre le maquis. La milice qu’il a ensuite dirigée est accusée de plusieurs exactions. En août 2012, les miliciens Maï-Maï Yakutumba avaient attaqué des éleveurs civils et avaient tué deux d’entre eux avant d’emporter plusieurs vaches dans la localité de Kikonde à Fizi.

En mai 2012, les FARDC avaient délogé les Maï-Maï Yakutumba de la localité de Kazimiya, en territoire de Fizi, où ces derniers avaient régné en maître pendant deux mois.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner