Province Orientale: des ONG accusent les agents de la DGDA d’entretenir la fraude à Mahagi

Territoire de Mahagi dans la Province Orientale, RDC

Le collectif d’ONG des droits de l’homme du territoire de Mahagi ont accusé mardi 16 avril les agents de la direction générale de douanes et accises (DGDA) d’entretenir la fraude massive et organisée à la barrière douanière de cette entité.

Il accuse la DGDA de n’avoir pas prelévé officiellement les frais de dédouanement de huit camions des marchandises en provenance de l’Ouganda qui ont traversé la frontière il y a une semaine.

Selon le directeur de l’ONG Lipado Mahagi, Samy Jakwonga, quatre voitures importées ont également traversé la frontière de Goli à Mahagi sans être dédouaner. Deux de ces véhicules ont été arrêtés à Kpandroma au moment où leurs propriétaires cherchaient à les récupérer auprès de certains déclarants douane, a-t-il indiqué.

Ce collectif dénonce également la sous-évaluation des marchandises au poste douanier de Mahagi. Le weekend dernier, le parquet militaire de Mahagi a arrêté un camion citerne avec de carburant qui échappait à la douane. Après audition, le chauffeur de camion a dénoncé la complicité des agents de douanes et des déclarants qui ont été interpelés par les magistrats de cette juridiction, explique la même source.

Les ONG demandent la suspension et le remplacement des agents de la DGDA impliqués dans ce dossier et invitent les autorités à mettre fin au dédouanement nocturne qui favorise de nombreuses fraudes.

Lire aussi sur radio okapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner