Bandundu: 7 fonctionnaires et 2 policiers agressés à Kabuba

Coupe illégale de bois par des scieurs de bois artisanaux dans l’Ituri. 2006.

La population a agressé, jeudi 18 avril, sept agents du service de l’Environnement et deux policiers à  Kabuba, situé  à 90 Km de Kenge (Bandundu). Ces agents de l’ordre étaient en mission de recensement des paysans exploitant illégalement le bois dans cette localité, a fait savoir le coordonnateur de district de Kwango en charge de l’Environnement, Henri Mayombe. Il a noté que l’abattage sauvage des bois favorise la dégradation de l’environnement et entraîne la déforestation.

Plus de 1300 cubes de bois sont exploités sur une étendue de 54 hectares dans l’ensemble du district du Kwango dans le Bandundu.  Du bois de plusieurs sortes y est exploité dont du bois rouge surtout dans les villages Kabuba et Misele, affirme le coordonnateur du service de l’Environnement de Kwango, Henri Mayombe.

Il explique que l’environnement se dégrade chaque jour un peu plus notamment à cause de l’abattage sauvage d’arbres qui se fait le plus souvent de manière illégale mais également à causse des feux de brousse.

Cette situation a poussé le ministère de l’Environnement à envoyer ses agents  sur terrain.

Selon une source locale, l’équipe a été agressée et dépouillée d’argent et d’autres biens. Les policiers ont interpellé trois suspects.

L’administrateur de territoire de Kenge a promis de descendre sur terrain pour sensibiliser les villageois de Kabuba et Misele sur le danger de l’exploitation illégale du bois ainsi que sur la nécessité de laisser les enquêteurs du service de l’environnement de travailler en toute quiétude.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner