Mbandaka: les journalistes de la Radio Télévision Sarah disent être victimes d'agressions

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l’Equateur (RDC) .

A Mbandaka (Equateur), les journalistes et cameramen de la  Radio Telé Sarah (RTS), appartenant à l’ex-gouverneur Jean-Claude Baende, disent subir des agressions des militants de certains partis politiques. Les vingt-deux journalistes de la RTS ont dénoncé ce comportement dans un mémorandum qu’ils ont adressé, vendredi 19 avril, au gouverneur intérimaire de l’Equateur, Sébastien Bofaya.

La directrice adjointe de Radio Télé Sarah (RTS), Vanessa Bompemo, a indiqué que le dernier cas de ces agressions date du mardi 16 avril dernier.

Elle affirme que la victime, l’un des cameramen de la RTS porte des blessures graves et qu’elle est admise aux soins à l’Hôpital général de référence de Wangata, à Mbandaka.

Vanessa Bompemo se plaint du fait que les journalistes de la RTS soient victimes d’un règlement de compte politique alors qu’ils sont apolitiques.

«Nous, journalistes, nous sommes apolitiques. Actuellement, il suffit de voir un journaliste de la RTS avec une caméra, on saute sur lui», s’est-elle plainte à Radio Okapi.

Cependant, l’Association des medias de l’Equateur pour la paix (Amep), ainsi que l’Observatoire des medias congolais (Omec), condamnent également ce comportement des hommes politiques et de leurs militants.

«Les journalistes ne doivent pas, dans leur profession quotidienne, être inquiétés dans leurs intégrité physique.  Les acteurs politiques doivent cultiver la tolérance», a indiqué un des membres de l’Omec à l’Equateur, Henry-Gérard Egebe Mwangando.

De son côté, le gouverneur ai de l’Equateur, Sébastien Bofaya, demande à la population de cultiver les vertus de la cohésion et de la résolution pacifique des conflits.

Il  invite, par ailleurs, les journalistes au respect de la déontologie et éthiques qui régissent leur profession.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner