Nord-Kivu : le M23 se redéploie à Rutshuru et Beni, selon la société civile

Les rebelles du M23 lors de leur entrée dans la ville de Goma en novembre 2012.

La société civile du Nord-Kivu accuse le Mouvement du 23 mars de se redéployer depuis quelques jours, dans plusieurs villages, cités et villes des territoires de Rutshuru et Beni au Nord-Kivu, avant l’arrivée de la Brigade d’intervention de la Monusco. Son vice-président, Omar Kavota, qui a livré cette information, jeudi 25 avril à Radio Okapi, appelle le gouvernement congolais et les Nations unies à travailler pour éviter toute surprise du M23.

« A ce jour, plus de deux brigades du M23 viennent de s’installer à Kanyamusengera, à 3 kilomètres de Mitshumbi. Ce qui fait que la population de Mitshumbi, de Kamambi et de Kanyabayonga vit dans la peur puisque le M23 annonce poursuivre [son redéploiement] jusqu’à Lubero, Butembo et Beni », a déclaré Omar Kavota.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a voté jeudi 28 mars la résolution 2098 créant la Brigade d’intervention de la Monusco. Cette force à vocation offensive devra se déployer dans la partie Est de la RDC pour neutraliser les groupes armés, notamment le M23.

La société civile du Nord Kivu appelle les Nations Unies à la célérité dans le déploiement de la Brigade d’Intervention pour éviter toute surprise désagréable.

« Nous pensons qu’il est temps que la Brigade d’intervention [de la Monusco] soit alertée, ainsi que le gouvernement pour éviter toute surprise du M23, parce que les souffrances infligées aux populations ont trop duré. Donc, il faut que la Brigade vienne libérer le plus tôt ces populations de cette administration criminelle du M23 », a affirmé Omar Kavota.

Pour lui, le M23 intensifie sa campagne de terreur dans la province, et son redéploiement est une violation des accords signés avec la Conférence internationale sur la région de Grands lacs (CIRGL).

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (25)
Onu (23)
Beni (21)