Province Orientale : la DGDA accusée de fraude douanière à Mahagi

Le siège de la DGDA à Kinshasa

Le commandant de la police des frontières, le Major Salomon Ilomba, a accusé mardi 30 avril la direction générale des douanes et accises (DGDA) de fraude douanière à Mahagi, à 170 Kilomètre au nord-est de Bunia (Province Orientale).

Selon le Major Salomon Ilomba, un volume important des importations n’est pas déchargé à la douane, il n’y a pas de documents comme preuve de payement, des hydrocarbures ne sont pas controlés et des véhicules à l’importation sortent sans passer par la douane.

Par ailleurs, le collectif “Sauvons le Congo”, une plate forme d’ONG, et la notabilité du territoire de Mahagi accusent egalement la DGDA de ne pas avoir prélevé officiellement de frais de dédouanement  d’un camion citerne et de deux véhicules dans une transaction financière faite à Kpandroma.

L’un des camions transportait 1 200 sacs de sucre et ainsi que d’autres produits. Seule la moitié des marchandises a été déclarée à la douane, ont-ils affirmé. La notabilité de Mahagi a reconnu l’existence de cette fraude dans une lettre ouverte adressée la semaine dernière au directeur général de la DGDA à Kinshasa. Selon la même source, plusieurs centaines de milliers de dollars échappent au trésor public tous les mois.

De son coté, l’inspecteur  chef locale de la DGDA dit ne pas reconnaître une quelconque fraude à Mahagi.

Lire aussi sur radio okapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner