Le syndicat des professeurs et assistants de l’Université de Lubumbashi radicalise la grève

Une vue de l’immeuble de la banque centrale à Lubumbashi. Photo cabemery.org

L’association syndicale du corps académique et scientifique de l’Université de Lubumbashi (Unilu) a décidé de radicaliser son mouvement de grève déclenché il y a une semaine pour réclamer les compléments de leurs primes de février et mars 2013. Au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue samedi 4 mai dernier, ce personnel a estimé qu’il n’y a eu aucun geste de bonne foi des autorités académiques en leur faveur.

Selon le recteur de l’Université de Lubumbashi, l’argent destiné à ce personnel se trouve à la banque à Lubumbashi.

Mais le secrétaire général de l’association syndicale du corps académique et scientifique de l’université de Lubumbashi, le professeur Kampetenga Lusengu, affirme qu’aucune banque contactée n’a reconnu détenir cet argent.

«Il y a plus de trois semaines qu’on nous a dit que l’argent était à Lubumbashi. Et quand on a cherché à savoir où il était, on est allé à la banque commerciale comme à la banque centrale, il n’y a pas de trace», a-t-il affirmé.

Le professeur Kampetenga Lusengu explique que, de toutes les manières, ce qui compte c’est que le personnel académique et scientifique de cette université rentre dans ses droits.

«Ce que cherchent les membres, ce n’est pas d’apprendre que l’argent est à la banque, mais plutôt d’être payés. C’est ainsi que, réunis en Assemblée générale, les professeurs se sont dit qu’il n’y a aucun geste de bonne foi», a-t-il dit.

Pour le professeur Kampetenga Lusengu, la reprise du travail de la part de ces enseignants est subordonnée au paiement de ce que l’université leur doit.

«On paie aujourd’hui, demain nous reprenons comme s’il n’y avait rien», a-t-il assuré.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Unilu : les salaires réclamés par les professeurs grévistes sont déjà en banque, selon le recteur

Katanga : les professeurs de l’Université de Lubumbashi annoncent une grève pour lundi

Université de Lubumbashi: les veuves des professeurs touchent leurs rentes après 4 mois d’interruption

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner