Nouvelle Ceni : l’Asadho appelle la société civile à la cohésion pour désigner ses représentants

Des opposants et des journalistes le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, devant le bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’Association africaine de défense des Droits de l’Homme (Asadho) a appellé mercredi 8 mai les acteurs de la société civile à la cohésion et à l’unité dans les tractations pour la désignation de leurs représentants au sein du bureau de la nouvelle Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH).

L’Asadho estime qu’il est d’une importance capitale que l’ultime combat de la Société civile ne se solde pas  en échec à cause de divisions parmi ses membres.

Selon le président de l’Asadho, Jean Claude Katende, il faut une procédure transparente pour permettre à la société civile de mieux saisir l’opportunité lui offerte par l’histoire pour impulser des changements nécessaires à l’établissement d’un Etat de droit en RDC.

« Il est toujours possible qu’au niveau de chaque plate-forme, qu’il ait des primaires et, qu’à la fin, toutes les plates formes délèguent leurs candidats qui vont être désignés par l’ensemble des délégués de la société civile. Je pense que ça favoriserait non seulement la démocratie mais aussi la transparence et la cohésion de la société civile. Et donc nous pensons aujourd’hui qu’il est important qu’on choisisse des personnes compétentes, indépendantes, intègres mais surtout capable de résister aux promesses politiques et à la corruption » a indiqué Jean Claude Katende.

Au terme de la loi instituant la nouvelle Ceni, la Société civile doit désigner trois de ses membres pour faire partie de l’équipe dirigeante de cette institution. Le président de la Ceni, notamment, sera issu de cette structure citoyenne.

Lire aussi sur radio okapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires