Nord-Kivu : le nombre de policiers déployés à Beni est insuffisant, selon la Société civile

Police congolaise.

La société civile du territoire de Beni, dans le Nord-Kivu, estime que le nombre des policiers déployés mercredi 26 mai par le gouvernement congolais pour la sécurisation de ce territoire reste insuffisant. Environ soixante-quinze policiers de la Légion nationale d’intervention sont arrivés à Beni territoire. Pour Teddy Kataliko, un des responsables de la Société civile, les autorités congolaises ne prennent pas au sérieux la problématique de l’insécurité dans ce territoire.

«Là où 1 200 militaires FARDC ont échoué dans les opérations Ruwenzori, comment 75 policiers , qui viennent d’arriver, vont faire face à ce réseau de terroristes», s’est-il interrogé.

Selon ce responsable de la Société civile, au moins 500 personnes sont actuellement retenues en otage par différents groupes armés.

Teddy Kataliko estime que le gouvernement devrait plutôt envisager des opérations militaires de grande envergure contre les groupes armés qui insécurisent leur milieu.

«Il aurait fallu que le gouvernement réévalue d’abord les opérations Ruwenzori, commencé depuis le 24 juin 2010. Comment ça n’a pas marché», a-t-il affirmé.

M. Kataliko invite le gouvernement à «revisiter sa planification au lieu d’agir parce que la Société civile a fait pression».

Le gouvernement avait annoncé jeudi 27 mai le déploiement d’une unité spéciale de la police à Beni, après que la Société civile ait appelé à la désobéissance fiscale pour protester contre l’insécurité persistante dans ce territoire.

Le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, descendu sur place, avait aussi annoncé une opération militaire «imminente» de désarmement de tous les groupes armés actifs dans ce territoire.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner