Equateur: portraits de deux concurrents au poste de gouverneur

Jean Lucien Busa (gauche, Ph. Radio Okapi) et Louis Koyagialo (droite, Ph. Radio Okapi/John Bompengo)

Le nom du nouveau gouverneur de la province de l’Equateur n’est toujours pas connu, aucun de 25 postulants n’ayant obtenu les 53 voix requises pour être élu à l’issue du scrutin organisé ce vendredi 7 juin à Mbandaka. Au second tour, lundi prochain, les députés provinciaux auront à départager le juriste Louis Alphonse Koyagialo, arrivé en tête avec 35 voix, et l’économiste Jean-Lucien Busa (22 voix). Portraits.

Cadre de la Majorité présidentielle, Louis Koyagialo a été nommé en mars 2012 Premier ministre intérimaire de la RDC en remplacement d’Adolphe Muzito, élu député. Avant cette nomination, il était vice-premier ministre et ministre des Postes, Téléphones et Télécommunications (PTT) du gouvernement Muzito.

Né à Yakoma le 23 mars 1947, Koyagialo est licencié en Droit de l’Université de Lovanium. Conseiller juridique à l’Office national de logement (ONL) en 1972 puis au ministère des Affaires sociales l’année suivante.

Il a débuté sa carrière dans la territoriale comme directeur de région au Katanga (appelé alors Shaba)  en 1979, avant de devenir commissaire sous régional de Likasi (1980 – 1982), puis commissaire urbain de Lubumbashi jusqu’en 1985.

Il a également été vice-gouverneur du Kasaï-Oriental en 1985 et du Kivu. Il a dirigé la province du Katanga entre 1986 et 1990.

Au second tour, Louis Koyagialo va faire face à Jean Lucien Busa, membre de l’opposition politique. Né à Likaw le 26 mars 1962, il est licencié en Economie monétaire et internationale.

Jean-Lucien Busa a presté comme auditeur financier, gestionnaire de Budget et chef de service à la Société nationale d’électricité (Snel), avant de se lancer dans la politique dans les années 90. Il a exercé les fonctions de conseiller à la présidence de la République sous Mobutu. Il a été également conseiller puis directeur de cabinet au ministère des Sports et Loisirs, pendant la transition 1+4.

Il a été élu député à Budjala (Equateur) en 2006 sur la liste du Mouvement de libération du Congo (MLC), devenant ainsi vice-président de la commission économique et financière à l’Assemblée nationale. Lors des élections législatives de novembre en 2011, Jean-Lucien Busa a été réélu toujours sous la liste de ce parti d’opposition. Il est président du groupe parlementaire MLC à la chambre basse.

C’est pour la deuxième fois qu’il postule, au cours de cette législature, au poste de gouverneur de l’Equateur. Il était arrivé deuxième avec 28 voix après le candidat Jean-Claude Baende. Ce dernier avait remporté le scrutin organisé par la Commission électorale indépendante (CEI), vendredi 13 novembre 2009, avec 60 voix, sur 108 votants.

Jean-Claude Baende a été révoqué par le chef de l’Etat après plusieurs mois de crises entre l’exécutif et l’assemblée provinciale de l’Equateur. Joseph Kabila avait motivé sa décision par le souci de mettre fin à la «crise grave et persistante» qui menaçait les institutions de cette province.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)