Equateur: les infirmiers en grève sèche à Mbandaka

Des élèves infirmièrs dansent ce 12/05/2011 à Kinshasa, lors du défilé marquant la journée internationale des infirmiers. Radio Okapi/ John Bompengo

Les infirmiers qui prestent dans les hôpitaux de Mbandaka et ses environs (Equateur) ont décrété, samedi 15 juin, une grève sèche. Ils ont pris cette décision à l’issu de l’assemblée générale organisée par le secrétariat exécutif provincial de l’Union des infirmiers et infirmières du Congo (Unic/Equateur).

Ces blouses blanches revendiquent le paiement de leur prime de risque du mois de mai sur base des listings venus de Kinshasa et non par celles élaborées sur place à l’Inspection provinciale de la santé. Ces infirmiers dénoncent également l’omission de noms de certains de leurs collègues sur les listes de paie de la prime.

Ils rejettent la proposition du gouverneur intérimaire qui leur a demandé de reprendre normalement le travail en attendant l’aboutissement de ses démarches.

«Les infirmiers ont décidé eux-mêmes d’aller en grève sèche et de ne pas prendre l’argent propose par l’administration provinciale de la santé. Je n’ai rien à faire jusqu’à l’arrivée du nouveau gouverneur. Les hôpitaux et centres de santé sont sans infirmiers», a indiqué le secrétaire exécutif provincial de l’Unic /Equateur, Gustave Mola.

Des sources concordantes affirment que la grève sèche des infirmiers affecte tant les malades que les différentes structures sanitaires de Mbandaka et ses environs.

Il y a un mois, ils avaient dénoncé l’écart de la prime de risque entre leurs collègues de Kinshasa et eux.

En avril dernier, ces infirmiers n’étaient pas d’accord que la prime de risque ne soit majorée qu’en faveur de ceux qui sont de la catégorie AO.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner