Province Orientale : les députés divisés sur le départ du bureau de l’assemblée provinciale

Centre ville de Kisangani

Deux tendances se dessinent depuis mardi 4 juin au sein de l’assemblée provinciale. L’une, majoritaire, veut le départ du bureau qu’elle accuse de  léthargie et mauvaise gestion. L’autre par contre, s’oppose à cette idée et demande plutôt la cohésion au sein de l’organe délibérant.

Cinq groupes parlementaires qui demandent le départ du bureau de l’assemblée provinciale se sont rencontrés jeudi 20 juin pour réitérer leur position devant la presse.

« Nous luttons pour éradiquer ces antivaleurs ayant pour nom léthargie et mauvaise gestion. Quoique déposé au début de cette session parlementaire [au mois de mars], aucun projet dudit gouvernement provincial n’a abouti à la date du 4 juin 2013. C’est ce blocage que nous n’avons pas pu supporter », a affirmé le député Patrice Batsambale, du PPRD, le parti présidentiel, qui soutient le départ du bureau.

L’autre groupe, constitué de dix-sept députés provinciaux toutes tendance confondues, s’est à son tour présenté vendredi 21 juin à la presse, pour appeler à la cohésion.

« Privilégions le dialogue et la résolution pacifique de différents au sein de notre chère institution. Condamnons l’attitude partisane.  Qui veut élire domicile au sein de notre institution », a pour sa part déclaré le député Michel Giyo Abolono, de l’opposition.

Cette situation bloque le fonctionnement du gouvernement provincial au regard des édits non encore traités, à une semaine de la fin de la session de mars.

Dans un communiqué officiel du bureau daté du 15 juin, tout accès à la salle des plénières est interdit, en dehors des séances plénières. Mais depuis cette décision, aucune séance ne s’est tenue.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner