Sud-Kivu: 2 présumés sorciers tués à Ake

Une voiture incendiée par les manifestants de l’Unikin, 13 janvier 2011.

Des jeunes en colère ont tué, dimanche 30 juin, à coups de bâtons et machettes deux personnes présumées sorcières (un homme et une femme), dans la localité de Ake, en territoire de Fizi (Sud-Kivu). Ils ont également saccagé les maisons de ces deux présumés sorciers et emporté des biens de valeur.

Selon les témoins, tout est parti de la mort, le même dimanche, d’un jeune homme de 17 ans  habitant l’avenue du lac, qui a souffert d’une courte maladie.

Sa mort va surprendre tout le monde au village jusqu’à pousser les jeunes à descendre dans la rue et à attaquer le grand père et à la tante de la victime qu’ils soupçonnent d’avoir ensorcelé  le jeune homme.

La société civile locale hausse le ton et déplore la faiblesse de l’administration locale et les effectifs réduits de la police qui ne permettent pas de maîtriser ces jeunes en colère.

En l’espace de trois mois, les habitants de ce seul secteur de Tanganyika se sont fait justice à trois reprises dans le territoire de Fizi notamment à Makobola et à Mboko.

Pour la société civile, les gens se font justice parce que l’autorité de l’Etat est absente de ce secteur et que les groupes Maï-Maï resurgissent.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner