Kasaï-Occidental : les sardines impropres à la consommation ont été détruites, selon la justice

La boutique ambulante d’un détaillant le 11/07/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les lots de sardines de marque Diamond de la Beltexco, déclarés impropres à la consommation par l’Office congolais de Contrôle (OCC), ont tous été détruits, a indiqué mercredi 10 juillet le procureur près la Cour d’appel de Kananga, Baudoin Booto. Par contre, les lots de sardines restitués à cette entreprise, sur injonction du procureur général de la République, ont été déclarés propres à la consommation par la même instance de contrôle. Pour la Beltexco, c’est le maire de Tshikapa qui est à l’origine de la confusion qui a persisté autour de cette affaire.

Selon le procureur près la Cour d’appel de Kananga, conformément à la note technique de l’OCC du 8 avril 2013, la justice a détruit deux lots de sardines déclarés impropres à la consommation. Elle a restitué à l’entreprise Beltexco quatre autres lots déclarés propres à la consommation.

«Au terme de cette note technique, nous avons détruit les lots de sardines AN236B et AN238B saisis à Tshikapa. Toujours sur la note technique de l’OCC, il y a les lots de boites de sardines AN237B, AN361B, AN164B et AN107B qui ont été saisis à Tshikapa mais jugés propres à a consommation, dont nous avons ordonné la restitution à la Beltexco», a-t-il expliqué.

Pour le haut magistrat, «la confusion n’existe que dans le chef de ceux qui veulent la créer pour alarmer inutilement la population».

De son côté, la Beltexco accuse le maire de la ville de Tshikapa d’avoir entretenu cette confusion, suite à une manipulation de ses concurrents.

Selon l’avocat conseil de cette entreprise, le maire de Tshikapa avait saisi une nouvelle fois le 24 juin 2013 les lots de sardines dont le procureur général de la République avait ordonné la restitution à la Beltexco deux mois plus tôt. Ces lots avaient été saisis une première fois en juin 2012, a-t-il indiqué.

C’est seulement la semaine dernière que le maire de Tshikapa a libéré à nouveau cette marchandise, soit les quatre lots de sardines déclarés propres à la consommation par l’OCC, a affirmé la Beltexco.

Les deux lots déclarés impropres à la consommation par le même rapport ont été incinérés devant le maire de Tshikapa.

Pour la Beltexco, sa marchandise s’est gâtée suite à une mauvaise conservation pendant les onze mois de sa saisie par le parquet de grande instance de Kananga en attendant les résultats des contrôles.

Entre-temps, le mal est fait. La confusion longtemps entretenue au sujet de ces lots de sardines aura créé une forte méfiance dans le chef des consommateurs de ces produits.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Tshikapa : des sardines déclarées impropres par l’OCC autorisées de nouveau à être commercialisées

Que proposez-vous pour améliorer le contrôle des produits importés ?

De la sardine impropre à la consommation importée en RDC malgré une alerte de l’Union européenne

RDC : mesures renforcées contre le dédouanement des boîtes de sardines impropres à la consommation

Kananga : plus de 300 cartons de sardines et de tomates saisis dans les entrepôts de Beltexco

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (103)
Elections (89)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)