RDC: 65 000 personnes retournées à Kamango après les combats entre FARDC et ADF Nalu

Des déplacés fuyant la cité de Rutshuru-centre après sa chute entre les mains des rebelles du M23, le 8 Juillet 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Réfugiés en Ouganda voisin lors des combats entre FARDC et rebelles ADF Nalu, les habitants de Kamango, au moins 65 000, ont regagné, depuis une semaine, leur localité. Des sources de la région affirment que le retournés représente 75% de la population de cette localité, située à 80 km de Beni (Nord-Kivu).

Ils rentrent depuis que l’armée régulière a repris le contrôle de Kamango mais certains hésitent encore de regagner leurs habitations et préfèrent rester dans des familles d’accueil à Nobili, Kahondo, Kikura ou  Njala, à une dizaine de km de Kamango.

Ces habitants affichent ce comportent après avoir subi des exactions de tout genre lors de l’occupation de Kamango par les rebelles.

Les chefs locaux de ces localités s’organisent pour sensibiliser les retournés et leurs familles d’accueil de veiller surtout à la propreté du milieu.

«Ceci pour prévenir des maladies hydriques dans cette zone dépourvue des humanitaires», renseigne le chef de la collectivité Watalinga, Saambili Bamukoka.

Il y a cinq jours où huit personnes étaient décédées après que les FARDC ont repris la localité de Kamango où les centres de santé manquent de médicaments et les boutiques de produits de première nécessité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner