Le Rwanda accusé d’empêcher le retour de 300 ménages congolais dans leur pays

Des refugiés Congolais venues de Dongo en RDC, dans un camp à Betou au Congo-Brazzaville. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président de la société civile de Nyiragongo, Mambo Kawaya, accuse Kigali d’empêcher 300 ménages de ce territoire du Nord-Kivu qui ont trouvé refuge au Rwanda de regagner leur pays. Il a indiqué, vendredi 2 août, que ces Congolais ont été conduits de force, par les services d’immigration rwandais, dans le camp de réfugiés de Nkamira, à une cinquantaine de km de Gisenyi. Ces Congolais qui ont fui les derniers combats entre Forces armées de la RDC (FARDC) et M23 voulaient regagner leur pays.

«Depuis hier à 16 heures, on les a pris par force pour les amener au camp de refugiés de Nkamira alors que ces familles avaient refusé de s’y rendre. L’usage de la force a été mis à contribution pour les obliger à aller dans ce camp de réfugiés», affirme Mambo Kawaya.

Selon le président de la société civile de Nyiragongo, ces réfugiés se sont dispersés lors qu’ils tentaient d’échapper aux services d’immigration rwandais.

«Il y en a même qui ont fui et qui sont éparpillés au Rwanda sans savoir où aller», indique-t-il.

Mambo Kawaya demande aux gouvernements rwandais et congolais de se mettre d’accord pour faire retourner ces familles dans leur pays. Selon le président de cette organisation citoyenne, ces ménages souhaitent regagner la RDC pour s’installer dans le camp de déplacés de Mugunga, dans la province du Nord-Kivu.

«Qu’on les laisse rejoindre leurs proches car il y a des parents qui sont en RDC et dont les enfants se retrouvent au Rwanda. D’autres enfants sont ici alors que leurs parents sont au Rwanda. Ce que nous demandons ce qu’ils soient libérés et qu’ils puissent rentrer car ils ne veulent pas rester au Rwanda», plaide-t-il.

Des milliers de personnes ont fui leurs localités lors des combats entre les militaires congolais et les rebelles du M23 à la mi-juillet.

Certains ont trouvé refuge à Goma et d’autres localités du Nord-Kivu. D’autres ont traversé la frontière rwandaise.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner