Kanyabayonga: le nombre de malades mentaux passe de 5 à 36 en l'espace de trois mois

Une personne malade mentale assise sur un coin des avenues de Kinshasa/RDC, le 10/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

L’ONG Action solidaire pour les jeunes et environnement durable (Asojed) déplore que le nombre de malades mentaux soit passé de 5 à 36, en l’espace de trois mois, dans la cité de Kanyabayonga (Nord-Kivu). Le coordonnateur de cette organisation citoyenne l’a affirmé, samedi 7 septembre, à la clôture d’un atelier sur la consommation de la drogue dans cette cité du Nord-Kivu.

Selon lui, l’usage de drogue serait à la base de cette situation qui touche la plupart des jeunes âgés de 12 à 35 ans.

Il a indiqué que la jeunesse se livre,  de façon excessive, à la consommation de stupéfiants, notamment le chanvre, mais également de l’alcool.

Il explique que les jeunes communément appelés «rasta» consomment la drogue pour se distraire, faute de disposer d’activités destinés à la jeunesse.

De leur côté, les autorités locales se disent préoccupées par cette augmentation du nombre de malades mentaux. Le chef de la cité met en garde les trafiquants de drogue et leurs consommateurs.

Selon le commandant de la police nationale congolaise à Kanyabayonga, des dispositions ont été prises pour identifier les lieux de production, commercialisation et  de la consommation de la drogue et les démanteler.

De son côté, le président de la société civile locale plaide pour que les autorités prennent en charge tous ces malades mentaux.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner