Kinshasa : les médecins décident de poursuivre la grève

Entrée principale de l’Hôpital général de Kinshasa.

Au terme de leur assemblée générale, les médecins affiliés au Syndicat national des médecins de la RDC (Synamed) ont décidé mardi 24 septembre de poursuivre leur mouvement de grève à Kinshasa. Ils disent attendre le retour du chef de l’État, actuellement à New York à la session de l’Assemblée générale des Nations unies, qui pourrait trouver une solution à leurs revendications.

Dans un communiqué conjoint signé avec le Syndicat des médecins du Congo (Symeco) et le Syndicat national des médecins (Synamed) le vendredi 20 septembre, le gouvernement avait pourtant fait état d’un accord sur six de sept revendications des médecins. Le dernier point relatif à la rémunération des médecins devrait être résolu après l’adoption du budget 2014 en cours d’élaboration.

« La discussion sur ce point reste ouverte dans le cadre du budget 2014 en cours d’élaboration », soulignait le communiqué.

A Kinshasa, les médecins sont en grève depuis le 2 septembre dernier. Ils réclament notamment des augmentations de salaires, des promotions en grade ainsi que l’inscription de nouveaux médecins sur les listes de paie.

Après quinze jours de protestation, ils avaient annoncé le 17 septembre la radicalisation du mouvement à Kinshasa, décidant de ne prester que dans deux hôpitaux de la capitale par jour. Un de l’Est et un autre de l’Ouest de la ville.

Le mouvement a aussi atteint d’autres provinces du pays. Au Katanga, les médecins du public sont en grève depuis le vendredi 20 septembre. Ils revendiquent des augmentations salariales et des meilleures conditions de travail.

Dans la province de l’Équateur aussi, les médecins observent le mouvement de grève. Ils avaient appelé au durcissement du mouvement après l’échec des premières négociations avec le gouvernement.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner