Nord-Kivu: plaidoyer pour la réinsertion des enfants sortis des groupes armés à Walikale

Ex-enfant soldat, Junior Nzita Nsuami/Ph. Droits Tiers.

L’ONG Groupe d’action et d’appui pour un développement endogène (Graade) appelle le gouvernement à s’impliquer financièrement dans la réinsertion des enfants sortis des groupes armés dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu).

Cette organisation de protection des enfants affectés par les conflits armés a indiqué, jeudi 10 octobre, que ces enfants sont exposés aux nouveaux recrutements faute d’encadrement.

Le coordonateur de l’ONG Graade, Zénon Kabaka, plaide pour des moyens en faveur de 700 enfants dont 85 filles sorties, depuis le mois d’août dernier, des groupes armés. Il a regretté le fait que ces enfants n’ont pas accès au programme de réinsertion socio-économique.

Plusieurs groupes armés locaux s’affrontent entre eux dans le territoire de Walikale dont les principaux sont le Nduma Defense of Congo (NDC) de Sheka et l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) de janvier Kalahiri.

Ces miliciens s’affrontent de manière récurrente soit pour le contrôle total des carrés miniers de la région, soit par souci de gagner de l’argent facile, à travers la perception illégale des taxes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner