Nord-Kivu: le chef rebelle Cheka de Nduma Defense of Congo délogé de Pinga

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Les miliciens de l’Alliance pour un Congo libre et souverain (APCLS) du chef Janvier Kalahiri et le groupe Nyatura/FDD, allié à des rebelles rwandais des FDLR, auraient délogé, dans la nuit du samedi 19 octobre, le chef rebelle Cheka de Nduma Defense of Congo (NDC) de la localité de Pinga (Nord-Kivu).

C’est après six heures d’affrontements que Cheka et ses hommes auraient décroché et ils se seraient repliés dans la forêt environnante.

Selon des sources dans la région, ces combats ont occasionné le déplacement des populations vers Kalembe, Ihulu, Kalonge, Katobo, des localités des groupements Ihana, Ikobo et Kisimba.

Ces informations sont confirmées par le Bureau d’étude, d’observation et de coordination pour le développement du territoire de Walikale (Bedewa). Cette organisation citoyenne avait alerté, vendredi 18 octobre, le gouvernement congolais sur l’attaque que les APCLS et autres miliciens préparaient contre le chef rebelle Cheka dans la localité de Pinga.

Le secrétaire général du Bedewa, Prince Kihangi, craint une contre-attaque des miliciens de Nduma Defense Of Congo, pour tenter de déloger les nouveaux occupants de Pinga.

Le Bedewa avait également demandé à la Monusco d’assurer la sécurité des populations civiles de cette localité.

Il y a six mois, les habitants de Pinga avaient fui leur localité suite aux affrontements entre l’ACPLS et le NDC. Les combats avaient fait au moins quatre morts parmi les civils, outre d’importants dégâts matériels.

A l’issue de ces combats, le NDC avait récupéré cette localité des mains de l’ACPLS, qui l’avait conquise la veille, le 28 avril. Pinga change régulièrement de main entre ces deux groupes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Nord-Kivu : le calme revient à Pinga après des affrontements entre deux groupes armés

Nord-Kivu : de nouvelles violences risquent d’éclater à Walikale, selon le Bedewa

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner