Nord-Kivu: les FARDC préparent une attaque contre les dernières positions du M23

Un campement des FARDC à Kibati Goma, au Nord-Kivu.

Des responsables de l’armée congolaise indiquent que les FARDC vont bientôt lancer un assaut contre le dernier verrou du M23. Après avoir été délogé de Bunagana, mercredi 30 octobre, ces rebelles se sont retranchés sur les collines de Mbuzi, Chanzu et Runyonyi dans les groupements Jomba et Kisigari.

Les mêmes sources affirment que les militaires congolais se sont déjà positionnés dans la vallée du secteur de Mbuzi, Chanzu et Runyonyi.

« Le temps de mettre au point le dernier plan d’attaque qui devrait leur permettre de déloger les rebelles du M23 encore retranchés dans ces collines », confie un responsable militaire.

Des témoins rapportent qu’un important arsenal militaire est déployé dans cette zone.

Le colonel Olivier Hamuli, porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, annonce que des combattants du M23 ont commencé à se rendre à l’armée régulière ; après avoir pris connaissance de l’imminence de l’attaque de l’armée congolaise.

Par ailleurs, le camp des réfugiés de Nyakabande et la ville de Kisoro en Ouganda se vident petit à petit. Les Congolais, qui y avaient trouvé refuge à la suite des combats entre les rebelles et l’armée, ont commencé à rentrer dans leur pays en passant par le poste frontalier de Bunagana.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner