Tshikapa: la Fec et la Beltexco se disputent le droit de distribuer les piles Tiger

L’entré principale du siège national de la Fec à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des opérateurs économiques de Tshikapa s’opposent à la saisie de leurs cartons des piles de marque Tiger opérée le week-end dernier. Le parquet secondaire de Tshikapa a saisi cette marchandise sur base de la plainte de la société Beltexco. L’avocat conseil de Beltexco affirme que la distribution de la pile Tiger est exclusivité de son entreprise. Mais le président de la Fédération des entreprises du Congo (Fec) à Tshikapa, Albert Kambila affirme que cette société ne détient aucun document lui octroyant l’exclusivité sur la commercialisation de cette marque des piles. Source d’énergie moins coûteuse que l’électricité, les piles sont utilisées à Tshikapa pour alimenter les radios ou les torches qui éclairent les maisons.

Les piles, saisies sur le marché local, ont été importées de l’Angola et ne comportent pas de logo Beltexco.

L’avocat de l’entreprise Beltexco à Tshikapa soutient que personne d’autre n’a le droit de vendre ces piles là où sa firme est représentée.

Albert Kambila a fait savoir que l’ouverture officielle de la frontière à Kamako entre la province du Kasaï-Occidental et celle de Lunda Norte en Angola facilite les transactions commerciales de ce genre. Selon lui, le fait que la Beltexco commande ses produits auprès d’un fabricant n’interdit pas à d’autres commerçants de faire de même.

Le ministre provincial de l’économie et finances, William Kazumba a jugé inopportun de laisser Beltexco continuer à demander la saisie des piles. Il a déclaré qu’il faut favoriser la paix sociale et éviter toute action visant à tracasser les opérateurs économiques.

Depuis 2006, les habitants de Tshikapa utilisent de l’électricité prépayée. Il faut débourser 750 dollars américains pour le raccordement et 12 dollars par mois pour la location du compteur, puis s’approvisionner en électricité selon ses moyens et son revenu.

La carte de recharge la moins chère d’électricité est vendue à 5 dollars. Elle peut fournir de l’électricité pendant près de cinq jours en cas d’utilisations des lampes et de la télévision, mais ne dure que trois jours maximum si l’on utilise un congélateur, qui consomme beaucoup plus d’électricité, explique un habitant qui a délaissé ce mode d’approvisionnement en électricité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner