Mbuji-Mayi : des interventions chirurgicales se font à la lumière des torches

Des nouveu-nés dans une couveuse à l’hôpital général de Kinshasa, janvier 2011.

Deux interventions chirurgicales d’urgence se sont déroulées le week-end dernier dans l’obscurité et grâce à l’éclairage des torches des téléphones portables à l’hôpital général de référence de la Muya dans la ville de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Le médecin directeur de cet hôpital public, Dr Rose Mbombo, a expliqué que cette formation publique manque d’énergie électrique depuis deux semaines dans la ville.

« Nous souffrons beaucoup. Hier, nous avons fait une césarienne à minuit avec des lampes torches. Aujourd’hui à 4 heures, c’était la même chose. Mais quand nous voyons sur la ligne, certaines quartiers ont du courant », s’est inquiétée Dr Rose Mbombo.

Il y a des examens médicaux qui exigent du courant électrique et l’hôpital n’est pas en mesure de les faire. Les médecins de sa structure médicale sont obligés de transférer les malades ailleurs, ajoute-t-elle.

« C’est un manque à gagner pour nous », se plaint-elle.

Dr Rose Mbombo affirme qu’elle a contacté, sans succès, les responsables de l’entreprise Enerka qui commercialise l’électricité dans la ville de Mbuji-Mayi pour rétablir l’électricité dans son hôpital.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner