Sida: le PNLS mise sur le traitement gratuit aux ARV

Une vue du bâtiment abritant le siège du Programme National Multisectoriel de Lutte Contre le Sida ce 5/05/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ John Bompengo

 Le monde entier célèbre la journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida dimanche 1er décembre. En RDC, le taux de prévalence de cette maladie est de 3%, selon le médecin directeur adjoint du Programme national de lutte contre le Sida (PNLS), le Dr Assani. Ce programme compte faire baisser ce taux à 1% grâce au traitement gratuit des personnes vivant avec le VIH (PVV) aux antirétroviraux.

Le médecin directeur adjoint du PNLS a affirmé que le nombre de personnes atteintes du VIH qui reçoivent gratuitement un traitement aux antirétroviraux (ARV) est en augmentation :

« 64 219 personnes vivant avec le VIH ont été mis sous traitement ARV en fin 2012. A ce jour,  nous pouvons avoir 75 000 personnes sous ARV » a-t-il indiqué.

Le Dr Assani a expliqué que le traitement aux ARV améliore la santé des malades et prolonge leur espérance de vie :

« Les ARV viennent freiner cette multiplication rapide du virus et diminue le virus qui circulait dans l’organisme. Par conséquent, la personne recouvre sa qualité de vie. On peut vivre avec le VIH comme avec le diabète » a ajouté ce responsable du PNLS.

Mais les Congolais doivent se faire dépister afin que le PNLS les mette gratuitement sous ARV.  La direction du Programme national de lutte contre le Sida estime que 5 % de congolais seulement connaissent leur état sérologique.

La pandémie continue à tuer des milliers de personnes en RDC. Les statistiques nationales indiquent le Sida est plus répandue dans la Province Orientale et au Katanga.

A Kinshasa, la journée mondiale contre le Sida sera célébrée le lundi 2 décembre. Une manifestation devra regrouper plusieurs organisations nationales et internationales.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner