Nord-Kivu : la Monusco va combattre les rebelles ougandais des ADF/Nalu

Interview du général Carlos Alberto Dos Santos Cruz à Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le commandant des forces de la Monusco, le général Dos Santos Cruz, a annoncé mardi 17 décembre un déploiement des troupes de l’Onu pour combattre les rebelles ougandais des ADF/Nalu, accusés d’avoir exécuté une vingtaine de personnes en trois jours à Beni. «Ce sont des criminels de bas-échelle qui n’ont aucune considération pour les principes mineurs de la vie humaine. C’est pour cela que nous allons mener ces opérations», a-t-il expliqué. Les corps des victimes, dont certaines avaient été décapitées, ont été découverts par l’armée le week-end dernier.

Selon le général Dos Santos Cruz, ce déploiement va se faire en étroite collaboration avec les Forces armées de la RDC (FARDC) et la Police nationale congolaise (PNC).

«Il est très important que ces criminels répondent des actes qu’ils ont commis contre des populations civiles. Pour la mémoire des Congolais, il est important que nous menions des actions contre ces gens là pour faire respecter au moins la dignité humaine», a-t-il expliqué.

Ecoutez l’intégralité de l’entretien que le général Dos Santos Cruz a accordé à Radio Okapi:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le massacre de ces personnes, parmi lesquelles des femmes et des enfants, a choqué la population de cette région.

Huit corps décapités avaient d’abord été découverts vendredi dernier, puis cinq autres le samedi dans les extrémités de Musuku et Biangolo, deux villages du groupement de Kyavikere, dans le territoire de Beni.

Selon des sources locales qui attribuent ces meurtres aux ADF/Nalu, les victimes sont essentiellement des filles mineures et des femmes, qui avaient été violées avant d’être décapitées à la machette.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner