Sud-Kivu : 3 miliciens Raïa Mutomboki tués lors des combats contre les FARDC à Shabunda

Un milicien dans l’Est de la RDC.

Trois miliciens Raïa Mutomboki ont été tués mercredi 18 décembre dans les localités de Mapimo et à Kasangati, dans le territoire de Shabunda (Sud-Kivu) lors des affrontements qui les ont opposés aux Forces armées de la RDC du 1010e Régiment. Selon des sources proches du service des renseignements de la 10e région militaire, les soldats congolais ont capturé dix autres miliciens conduits par leur commandant Reddy Kangomo. Ils ont également récupéré des armes abandonées par ces miliciens mais la quantité n’a pas été révélée.

Les mêmes sources indiquent que les combats entre les deux protagonistes ont débuté depuis samedi 14 décembre. Les FARDC mènent une opération pour récupérer tous les groupements de ce territoire qui étaient jusque là aux mains de différentes factions des miliciens. C’est lorsqu’elles sont arrivées à Kasangati et Mapimo que les Raïa Mutomboki, très actifs dans ce territoire, ont ouvert le feu. Ce groupe reste hostile au processus de démobilisation, ajoutent les même sources.

Ces combats ont duré quatre jours, pour se terminer dans la matinée de jeudi avec la victoire des FARDC sur les Raïa Mutomboki dans ces deux localités, ajoutent cette source de la 10e région militaire.

Six filles mineures qui étaient exploitées sexuellement par ces miliciens ont été libérées et remises à une organisation locale de Droits de l’homme.

Les FARDC disent vouloir continuer cette opération de traque de la milice Raïa Mutomboki jusqu’à la libération totale de ce territoire et le rétablissement de l’autorité de l’Etat.

Des sources administratives et militaires ont indiqué jeudi 5 novembre que les miliciens Raïa Mutomboki basés à Kozozola, à 30 km au Nord de Shabunda-Centre, mènent des attaques contre les populations dans les villages de Kabilu, Malali et Kabukinga du groupement de Beigala.

Les populations locales ont longtemps fait les frais des conflits armés récurrents qui opposaient les Raïa Mutomboki aux Raïa Mukombozi depuis quelques années dans plusieurs localités du territoire de Shabunda dans le Sud-Kivu. Les deux groupes se battaient autour de l’exploitation des carrés miniers.

Si les Raïa Mukombozi ont déjà déposé les armes, les Raïa Mutomboki, eux refusent de se rendre volontairement à l’armée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner