Beni: appel au calme après des manifestations contre l’assassinat de Mamadou Ndala

La police disperse les manifestants le 1/9/2011 à Kinshasa, lors d’une marche des opposants. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le maire de Beni, Nyonyi Bwanakawa, a appelé mardi 7 janvier les jeunes au calme et à plus de retenue pour que les manifestations contre l’assassinat du colonel Mamadou Ndala ne donnent pas lieu à des débordements.

Des jeunes organisent, depuis quelques jours, de violentes manifestations à Beni (Nord-Kivu) pour protester contre la mort du colonel Mamadou Moustafa Ndala.

Ce commandant du 42è bataillon de l’Unité de réaction rapide des Forces armées de la RDC (FARDC) tué le 2 janvier dans une embuscade à Beni a été inhumé lundi 6 janvier à Kinshasa.

«Quand les unités d’une armée se mutinent en pleine ville, c’est la ville qui sera détruite, ce sont les populations qui seront tuées. C’est dans ce sens là qu’il a été de mon devoir d’appeler les uns et les autres à la retenue pour permettre que l’enquête autour de la mort du colonel Mamadou arrive à sa fin tout en gardant la paix à l’intérieur de la ville’’, a indiqué Nyonyi Bwanakawa.

De nombreux jeunes qui manifestaient ont tenté, lundi 6 janvier dans la soirée, d’extraire du cachot de l’auditorat militaire de Beni les deux militaires suspectés dans l’assassinat du colonel Mamadou Ndala. Ces jeunes ont été dispersés par la police à coups de gaz lacrymogène. Ils se sont par la suite rendus dans la commune de Beu, où ils ont brûlé la maison d’un officier militaire cité parmi les suspects de cet assassinat.

Selon des sources sécuritaires, le commandant de la 8ème région militaire, général-major Lucien Bauma Ambamba, est attendu à Beni pour calmer cette tension.

Le colonel Mamadou Ndala, commandant de la Brigade Commando URR (Unité de réaction rapide), a été tué ce jeudi 2 janvier dans une embuscade tendue par des hommes armés entre l’aéroport de Mavivi et Beni-ville (Nord-Kivu).

Le colonel Mamadou Ndala a été au premier plan lors des opérations des Forces armées de la RDC contre le M23 et il conduisait une autre opération contre des rebelles ougandais de l’ADF-Nalu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner