RDC: la Monusco promet son appui pour mettre fin à l’insécurité

Le général Wafy Abdallah, chef UNPOL Monusco le 20/2/2013 à Kinshasa, lors de la conférence de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Monusco promet d’appuyer le gouvernement congolais dans le rétablissement de la situation sécuritaire à travers le pays. Le représentant spécial-adjoint du Secrétaire général de l’Onu en RDC, Abdallah Wafy, l’a affirmé, mercredi 8 janvier, au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies, à Kinshasa.

«Nous allons voir comment, au niveau de la Monusco, nous adapter pour appuyer les autorités nationales et leur permettre à faire face aux différentes menaces, parce que c’est l’objectif que nous poursuivons», a asuré Abdallah Wafy.

Il faisait notamment allusion aux attaques armées contre des sites stratégiques le 30 décembre dernier à Kinshasa, Lubumbashi, Kolwezi (Katanga) et Kindu (Maniema) ainsi qu’à l’insécurité semée par les groupes armés en Province Orientale et à l’Equateur.

«La présence des éléments de la Seleka a été signalée dans certaines localités de la Province Orientale, au point où les populations locales ont pris peur et sont en train de fuir ces zones. Il faut prendre toutes les dispositions pour que ce qui s’est passé dans l’Est de la RDC ne se reproduise pas dans l’Equateur ou la Province Orientale», a ajouté le représentant spécial-adjoint du Secrétaire général de l’Onu en RDC.

Devant la presse, Abdallah Wafy a déploré la dégradation continue de la situation sécuritaire au Katanga, pourtant «une province réputée stable.»

La Monusco avait fermement condamné les attaques armée du 30 décembre contre des sites stratégiques du pays.

Dans un communiqué de presse, la mission onusienne avait invité les autorités congolaises à faire, au plus vite, la lumière sur ces incidents regrettables, tout en réitérant son souhait de voir mettre un terme aux agressions dont sont victimes les populations civiles, dans le respect de l’ordre constitutionnel et de la loi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner