Katanga: Richard Muyej consulte les acteurs locaux pour lutter contre les Bakata Katanga

Le Ministre Muyej Mangez le 12/09/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, doit rencontrer ce mardi 28 janvier les acteurs politiques de la province du Katanga. Depuis deux semaines, il consulte les autorités politiques, les chefs coutumiers, les notables et les jeunes de la province pour comprendre et tenter de mettre fin à l’activisme des miliciens indépendantistes Bakata Katanga. Ces derniers se sont illustrés ces derniers mois par des attaques contre des localités et villes de cette province.

Avant de rencontrer les acteurs politiques, le ministre de l’Intérieur avait eu d’autres séances de travail notamment avec le gouverneur de la province, les membres du conseil provincial de sécurité, les notables, la fondation katangaise, les chefs coutumiers et l’Union des jeunes du Katanga.

Richard Muyej s’est également rendu au Nord de la province et à Kolwezi.

Le ministre affirme vouloir comprendre «le phénomène Bakata Katanga ».

Cette milice indépendantiste a multiplié depuis le dernier trimestre de l’année passée les incursions contre des villages de plusieurs territoires de la province notamment à Pweto, Mitwaba, Manono, Malemba Nkulu, Kipushi et Kambove.

Selon des organisations humanitaires, ces miliciens ont incendié 66 villages les 5 derniers mois dans le triangle de la mort, surnom donné aux territoires de Mitwaba, Manono, Pweto où les miliciens Maï-Maï sont particulièrement actifs.

Leur action la plus médiatisée est leur entrée dans la ville de Lubumbashi en mars 2013. Plus de deux cent quarante miliciens Bakata Kataga armés avaient réussi à traverser toute la ville avant de se rendre au quartier général de la Monusco pour déposer les armes. Deux cent d’entre eux avaient été transférés à Kinshasa pour être jugés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (184)
Ceni (105)
Elections (73)
FARDC (55)
Kananga (41)
Cholera (36)
Monusco (36)
Police (30)
élection (25)
Kasaï (24)
Beni (23)
Kinshasa (23)
Léopards (23)
ADF (23)
Grève (22)