RDC: inhumation des 21 victimes de l’explosion de Mbuji-Mayi

Ngoy Kasanji, gouverneur du Kasai-Oriental

Vingt et une personnes tuées dans l’explosion du dépôt secondaire d’armes et minutions du camp Brigade de la ville de Mbuji-Mayi seront inhumées, ce mercredi 29 janvier, au cimetière de Tshitenge dans la même ville du Kasaï-Oriental. Le gouvernement provincial organise leurs obsèques à la Grand-Place de la poste où les corps sont déjà exposés.

De nombreuses personnalités dont celles de la 5è région militaire, de la police nationale congolaise, d’entreprises, des partis politiques et différentes couches de la population, sont venues rendre un dernier hommage aux personnes décédées.

Les religieux catholiques, protestants, kimbanguistes, musulmans et des églises de réveil sont arrivés pour officier un culte œcuménique. Prestations des chorales religieuses et oraisons funèbres sont prévues pour cette cérémonie.

L’explosion du vendredi dernier a fait 21 morts, une cinquantaine d’autres blessées et des dégâts matériels importants. Selon les autorités provinciales, la foudre serait à la cause de ce drame. Les blessés sont soignés dans les structures médicales locales.

Le gouvernement a remis, mardi 28 janvier, une enveloppe de 1 410 000 francs congolais (1549 dollars américains) à chaque famille éprouvée par l’explosion du dépôt d’armes du camp militaire Nyongolo survenue le vendredi 24 janvier dernier, à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Le gouverneur du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoy Kasanji, a remis, au nom du gouvernement, cette enveloppe à dix-sept familles. Les autres recevront l’argent plus tard. Cet argent devrait servir à l’organisation des obsèques et à la prise en charge des enfants qui ont perdu leurs parents dans cette catastrophe.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Kasaï-Oriental : au moins 17 morts après l’explosion d’un dépôt d’armes à Mbuji-Mayi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner