Nord-Kivu: les activités ont repris sur l’axe Beni-Eringeti après la défaite des ADF

En avant plan de droite à gauche en chemise verte un enseignant en conversation avec des élèves habillés en bleu blanc devant le bâtiment d’une école à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph John Bompengo

Les activités ont repris sur l’axe Beni-Eringeti, après que les Forces armées de la RDC (FARDC) ont délogé les rebelles ougandais de l’ADF dans cette partie du Nord-Kivu. Le porte-parole militaire au Nord-Kivu, colonel Olivier Hamuli, a affirmé jeudi 6 février que les enfants ont repris le chemin de l’école et certains habitants ont timidement commencé à regagner leurs habitations.

«Les opérations se poursuivent normalement et nos forces se comportent bien sur le terrain. Nous sommes dans la chefferie de Watalinga. Nous avons considérablement avancé. Mais néanmoins, il n’y a pas besoin de citer les villages déjà récupérés. Ce qui est important est de savoir que dans un plus bref délai, nous allons neutraliser ce groupe qui est qualifié de groupe terroriste», a assuré le colonel Olivier Hamuli.

Cet officier de la 8e région militaire a affirmé avoir constaté la reprise des activités champêtres dans les localités libérées.

«Il y a vraiment espoir pour les populations, qui du reste, soutiennent les FARDC», a jouté le porte-parole militaire au Nord-Kivu.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont lancé jeudi 16 janvier une opération pour désarmer les rebelles ougandais des ADF, coupables de plusieurs exactions contre les populations civiles dans le territoire de Beni.

Ces opérations se déroulent simultanément sur les axes Mbau-Kamango, Kokola-Nadui ainsi que sur l’axe Kahinama-Nadui.

La Monusco apporte son appui « logistique et tactique » aux militaires congolais dans les opérations menées contre les rebelles ougandais des ADF.

La mission onusienne a déployé, vendredi dernier, sa brigade d’intervention dans la localité de Kamango, à 90 km de la ville de Beni.

La société civile de Kamango a salué ce déploiement qui permettra, selon elle, de restaurer la paix dans la chefferie de Watalinga, en territoire de Beni, en proie à l’insécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner