Les hommes d’affaires du Comesa appelés à investir en RDC

Jean-Paul NEMOYATO, Ministre congolais de l’économie le 31/07/2013 au studio de Radio Okapi a Kinshasa. Photo John Bompengo

Le ministre de l’Economie et Commerce, Jean-Paul Nemoyato Bagebole, invite les opérateurs économiques du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (Comesa) à investir en RDC. Il a lancé son appel, vendredi 21 février, à l’ouverture de ce forum économique placé sous le thème: «Fusion entre entreprises et innovations, intégrer la compétitivité de l’offre et de chaines de valeurs dans la région Comesa ».

«Nous demandons aux hommes d’affaires du Comesa de nouer des relations avec des opérateurs économiques congolais et avec l’Etat congolais de sorte qu’on crée des joint-ventures», a indiqué Jean-Paul Nemoyato.

Le ministre congolais a indiqué que la RDC présente d’énormes potentialités qui peuvent permettre à l’Afrique de décoller sur le plan économique.

La Fédération des entreprises du Congo (Fec) a profité de cette rencontre pour appeler le Comesa à financer les projets de la RDC comme le grand Inga.

«Le projet Inga est plus intégrateur de la région. Si on arrive à donner de l’énergie non seulement à la population mais également aux entreprises de la région, on va développer l’activité de production et le commerce», a souligné le président du patronat congolais, Albert Yuma.

Washington a appelé, il y a quelques jours, Kinshasa à entamer un certain nombre de réformes politiques avant d’apporter son appui aux travaux de construction du barrage d’Inga III.

Le gouvernement congolais avait également exprimé sa volonté d’adhérer à la zone de libre-échange du Comesa. Le ministre de l’Economie explique avoir déjà élaboré avec son collègue des Affaires étrangères un projet de loi portant l’adhésion de la RDC dans cette zone.

Pour sa part, le conseil d’affaires du Comesa a invité les gouvernements de la région à supprimer les barrières tarifaires pour faciliter l’intégration économique.

Le Comesa compte 19 pays membres. Il avait été créé en 1981 pour mettre en place un marché unique entièrement intégré en matière de libre circulation des biens, des services, du capital et des personnes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner