RDC : 6 mois de prison contre une Belge qui a tenté de faire voyager un enfant adopté

Tribunal de paix de la Gombe à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Mme Senechal Laurence, une ressortissante belge, a été condamnée à 6 mois de servitude pénale principale et au paiement de 300 000 francs congolais (environ 325 dollars américains) pour déplacement illicite d’enfant. Le Tribunal de paix de Kinshasa-Gombe a prononcé ce verdict lundi 14 avril à l’issue d’un procès en flagrance. Deux agents de la Direction générale de migration sont également condamnés dans le cadre de cette affaire. Ils écopent chacun de 3 mois de prison pour complicité.

Le juge de paix a reproché à l’adoptante sa tentative de faire voyager illicitement une enfant mineure adoptée, en violation de la loi congolaise qui suspend momentanément les adoptions.

Mme Senechal a été arrêtée samedi dernier à l’aéroport international de Ndjili, alors qu’elle tentait d’embarquer dans un avion pour la Belgique en compagnie d’une fille de 4 ans qu’elle avait adoptée.

Le gouvernement congolais a suspendu, jusqu’à nouvel ordre, les adoptions d’enfants en RDC suite à des soupçons de trafics d’êtres humains en provenance de ce pays.

Selon le ministère public, l’accusée a avoué avoir corrompu des agents du service de migration pour échapper à cette interdiction.

La Direction générale de migration (DGM) est tenue de faire respecter la suspension de l’adoption internationale des enfants congolais par des étrangers pour une durée de douze mois, depuis le 25 septembre 2013.

Selon le directeur général de ce service de l’Etat, le gouvernement a reçu des informations sur des secondes adoptions, voire des traites d’enfants adoptés en RDC. Certains enfants ont été abandonnés par leurs parents adoptifs ou «revendus» à d’autres personnes, a-t-il assuré.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Comment mettre fin au trafic d’enfants ?

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner