Equateur : l’assemblée provinciale était partagée entre le gouverneur et son intérimaire, selon Richard Muyej

Richard Muyej, Ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières de la RDC le 25/02/2014 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

« Cette assemblée se préparait à déchoir le vice-gouverneur qui allait gérer la province, un autre courant se préparait à renvoyer le gouverneur ». C’est ainsi que le ministre de l’Intérieur a expliqué vendredi 25 avril à Radio okapi, les raisons de la suspension des activités de l’assemblée provinciale de l’Equateur. Le communiqué officiel évoquait juste une crise en gestation au niveau de l’assemblée et du gouvernement provincial.

Alors que le rapport de la commission d’enquête sur cette crise institutionnelle est toujours attendu, le ministre de l’Intérieur a expliqué la nature de la crise que le gouvernement central a voulu anticiper tenant compte des événements de même nature qui ont paralysés cette institution dans le passé.

Richard Muyej a aussi affirmé que des mesures sont déjà prises pour que le personnel du gouvernorat de cette province, non payés depuis deux mois, reçoivent leurs salaires ;

« Nous avons autorisé à la commission de mener toutes les démarches qu’il faut pour rouvrir les compte afin de permettre à l’exécutif d’avoir accès à l’argent et paie le personnel ».

L’assemblée provinciale de l’Equateur a déjà procédé à l’installation des trois bureaux de l’assemblée provinciale, à l’élection des trois gouverneurs après en avoir destitué deux, José Makila et Jean-Claude Baende.

Plus d’une fois, des députés provinciaux se sont bagarrés en public.

Le ministère de l’intérieur a eu à gérer la fermeture et la réouverture de cette assemblée avant et après les élections de 2011.

Lire sur radiookapi.net :

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner