Sud-Kivu: les combats entre FARDC et Maï-Maï Yakutumba font plusieurs morts

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les combats qui se déroulent, depuis trois jours, entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les miliciens Maï-Maï Yakutumba, dans la forêt de Ngandja, en territoire de Fizi (Sud-Kivu) font plusieurs morts. Le commandant militaire second du 1004e régiment, colonel Anaphos Baburwa, parle d’un assaillant tué et trois blessés dont deux enfants du chef du village de Kanyasese.

Un chef milicien dont les hommes sont impliqués dans les combats évoque un bilan plus lourd de part et d’autre, sans préciser les chiffres.

Les deux enfants touchés par balle lors des accrochages ont été transférés à l’hôpital général de Baraka pour des soins appropriés.

Selon ce commandant des FARDC, les miliciens en débandade se sont dispersés dans la forêt de Ngandja. Ils ont été repoussés, selon lui, à 20 km au Sud de la cité de Baraka.

Le colonel Anaphos Baburwa indique que les FARDC ont réussi à repousser ces Maï-Maï malgré qu’ils aient pris la population du village Akyo’a comme bouclier humain.

Les Maï-Maï Yakutumba de la Coalition nationale du peuple pour la souveraineté du Congo sont dirigés par William Amuri alias Yakutumba.

Des sources de la région affirment que la forêt de Ngandja réputée mystérieuse et stratégique serait considérée comme la base des Maï-Maï Yakutumba. Cette forêt couvre plusieurs montagnes à cheval entre les localités de Misisi, Lubondja, Kinkonde et le bord du lac Tanganyika.

En avril dernier, les miliciens Maï-Maï Yakutumba avaient tenté de prendre le contrôle des localités de Kachemba, Misisi et Lulimba pour forcer les négociations avec le gouvernement central en vue de leur intégration dans l’armée, selon des sources de la région.

Ces assaillants avaient été repoussés au terme des combats qui avaient fait six morts dont quatre assaillants, avait indiqué le commandant du 1012e régiment des FARDC à Lulimba, en territoire de’Uvira (Sud-Kivu).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires