Maniema : 20 décès maternels en 5 mois à Kalima

Lot du matériel médical exposé le 31/05/2013 à Kinshasa, lors de la cérémonie de lancement officiel du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Vingt femmes sont mortes pendant un accouchement entre janvier et mai 2014 dans la zone de santé de Kalima, une cité minière située à 101 kilomètres au Nord de Kindu (Maniema). Le médecin chef de zone intérimaire, Pierre Museme Sudi, qui a livré cette information vendredi 23 mai a indiqué que ces décès sont causés par la négligence des consultations prénatales, les anémies sévères et les hémorragies.

Parmi d’autres causes de décès maternel, Dr. Pierre Museme Sudi cite aussi le manque des banques de sang dans les centres de santé de référence de ce coin, l’absence de matériels et de chirurgiens en cas d’intervention.

Sur l’ensemble de décès maternels enregistrés à Kalima, 70% ont été notifiés dans des structures sanitaires publiques alors que 30% ont été enregistrés dans des hôpitaux privés, a précisé le médecin chef de zone intérimaire.

De leur coté, les familles des ces femmes mortes à la suite d’un accouchement accusent les infirmiers de différentes structures sanitaires d’être à la base de cette situation.

Elles reprochent notamment aux infirmiers d’exiger des médicaments et de l’argent avant d’aider une femme enceinte à accoucher. Pour ces familles, la mort de ces femme est souvent constatée entre l’arrivée à l’hôpital et le début de la pris en charge médicale.

En tournée à Kalima, le Dr Ledy de la Caritas Congo a déclaré que l’absence de sensibilisation des femmes sur les consultations prénatales est la principale cause des décès maternels. Il a appelé à une intense sensibilisation des femmes avant l’accouchement pour réduire la mortalité maternelle.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner