Les députés originaires de l’Equateur ont apporté des vivres aux expulsés de Brazzaville à Maluku

Dortoir des expulsés de Brazzaville le 23/05/2014 au site de transit à Kinshasa-Maluku. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les députés nationaux originaires de la province de l’Equateur regroupés au sein du regroupement des parlementaires de l’Equateur (Repeq) ont rendu visite aux expulsés du Congo-Brazzaville, hébergés au site de transit de Maluku dimanche 25 mai. Ils leur ont apporté un don en vivres et en ustensiles de cuisine. L’un de ces parlementaires, Arthur Sedea Ngamo Zabusu, a affirmé que le regroupement milite pour que les expulsés soient ramenés vers leur province d’origine.

Le Refeq a remis des sacs de riz, des cartons de boîte de conserve, des fûts d’huile de palme, des sacs de sucre, des sacs de haricots et des marmites aux expulsés de Brazzaville, relocalisés depuis près de deux semaines.

Le président de cette structure, le député national Nicolas Akpanza, élu de Basankusu, a expliqué aux bénéficiaires qu’ils ressentent leur douleur :

« Nous, étant députés, nous souffrons également avec vous. C’est ainsi que nous avons décidé de ne pas seulement nous limiter aux paroles, mais faire un geste. Venir ici avec un peu d’arachide ou un peu de poulet … »

Arthur Sedea Ngamo Zabusu a assuré aux bénéficiaires qu’ils font « le nécessaire avec le gouvernement de la République pour leur évacuation de ce site vers leurs lieux d’origine ».

« Nous pensons qu’au niveau des services des migrations, il y a un service qui fera en sorte que nous sachions qui est qui, et qui est allé où pour un bon suivi au niveau provincial, au niveau des districts, au niveau des territoires et des secteurs », a ajouté le député national José Makila.

Le député national a demandé aux expulsés de s’adonner à l’agriculture une fois de retour dans leurs milieux d’origine :

« Nous avons un message à nos électeurs. Qu’ils rentrent dans leurs milieux d’origine chercher à se réintégrer. La terre chez nous est arable et fertile. Donc, nous allons leur encourager à rentrer afin de faire les champs et de continuer la vie ».

Selon les derniers chiffres donnés par l’ambassadeur de l’Union européenne, Michel Dumont, 130 000 ressortissants de la République démocratique du Congo sont revenus du Congo-Brazzaville depuis le début de l’opération dénommée « Mbata ya mikolo » ou « Gifle des aînés » lancée en début du mois d’avril.

Certains d’entre eux, provenant d’autres provinces telles que le Bandundu et l’Equateur, ont été relocalisés des sites de la maison communale de Kinshasa et du stade Cardinal Malula vers le site de transit de Maluku.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner