Province Orientale: plus de 200 ménages retournés à Opienge après 9 ans de refuge

Des familles dans un camp de déplacés à l’Est de la RDC, en janvier 2003. Photo Don John Bompengo

Après neuf ans de refuge au Nord-Kivu, des ménages retournent, depuis quelques semaines, au poste d’Etat d’Opienge, en territoire de Bafwasende, à 262 km de Kisangani (Province Orientale). Le chef de ce poste, Alphonse Ayala, affirme avoir déjà recensé plus de 200 familles retournées. Ces habitants s’étaient retranchés dans les localités d’Oninga et Maguo (Nord-Kivu) pour se mettre à l’abri des affrontements entre les FARDC et les Maï-Maï dans leur milieu en 2005. Ils ont parcouru 153 km à pied pour retourner dans leur milieu d’origine, affirme le chef de poste d’Etat d’Opienge.

Ils reviennent du Nord-Kivu, dans les localités de Luna et Mabuo, où ils ont fui des exactions des hommes de Sheka qui les soumettent aux travaux champêtres et au paiement de 1000 FC (1, 9 dollar américain).

Au poste d’Etat d’Opienge, ces ménages retournés sont les uns dans des familles d’accueil et les autres dans des églises, où ils manquent de nourritures, de vêtements, de médicaments et autres.

L’administrateur du territoire de Bafwasende indique que ces retournés sont en attente d’une assistance.

De son côté, le ministre de l’Intérieur de la Province Orientale, a promis de soumettre ce problème au prochain conseil des ministres provinciaux pour une éventuelle intervention du gouvernement provincial.

En janvier dernier, environ 12 000 habitants de la cité d’Opienge et des localités d’Angamapasa, Angumu, Esange, Mangobo étaient localisés dans la forêt de Balobé, une localité du territoire de Bafwasende à 262 km de Kisangani (Province Orientale). Elles avaient également fui des affrontements entre les FARDC et les Maï-Maï dans leurs localités respectives.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires