Sud-Ubangi: un responsable de l’enseignement suspendu pour fraude au Tenafep

Des élèves de 6ème primaire de Kinshasa le 08/06/2012, sur une des avenues de la commune de limete, après le Test national de fin d’études primaires (Tenafep). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le chef de la sous-division de l’Enseignement, primaire, secondaire et professionnel (EPSP) de Budjala au Sud- Ubangi (Equateur) est suspendu de ses fonctions. Il est accusé d’avoir organisé la fraude  lors de la passation du Test national de fin d’études primaires (Tenafep). Le directeur provincial intérimaire de l’EPSP/Equateur II, Jean-Pierre Isia Nkosango, l’a annoncé lundi 9 juin, à son retour d’une mission d’enquête à Budjala.

D’autres sources concordantes dans le Sud-Ubangi ont affirmé qu’après réception des malles contenant les items du Tenafep, le chef de la sous-division de l’EPSP/Bjudjala I, s’est permis, en complicité avec les services de sécurité, d’en sortir clandestinement des questionnaires.

Il a ensuite polycopié et vendu les réponses aux directeurs d’écoles, selon la même source, qui les ont revendus à leurs lèves.

Cette information est confirmée par le président intersyndical des enseignants de l’EPSP/Equateur II, Crispin-Bienvenu Nkassa.

Il a exigé que les enfants concernés par ce cas de fraude ne soient pas sanctionnés.

Le directeur provincial intérimaire de l’EPSP/Equateur II indique que la fraude a été déjouée, grâce à la vigilance de l’administrateur du territoire de Budjala.

Il dit avoir aussitôt alerté les autorités hiérarchiques de l’EPSP. Celles-ci ont saisi les photocopies des items, qui étaient déjà vendues aux finalistes des deux écoles de la place.

Quant au sort des élèves des élèves, Jean-Pierre Isia Nkosango, souligne que les autorités vont en débattre « après les indices de fraude qui seraient constatés lors de la correction de ce test national ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner