Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana

Des soldats congolais au Nord-Kivu le long de la frontière avec le Rwanda. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Les militaires congolais et rwandais se sont affrontés mercredi 11 juin sur la colline de Kanyesheja, dans la localité de Kabagana II, en territoire de Nyiragongo, à une trentaine de kilomètres au Nord de Goma (Nord-Kivu). Des sources concordantes rapportent que les Forces armées de la RDC ont riposté à une provocation des Forces pour la défense du Rwanda (FDR) qui auraient tenté de s’installer sur une colline de Kanyesheja, sur le territoire congolais.

Les mêmes sources renseignent qu’un soldat rwandais a été blessé tandis qu’un militaire congolais est porté disparu à l’issue de cet accrochage qui a duré quelques minutes.

Le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu, colonel Olivier Hamuli, a déclaré que tout a commencé à l’aube, quand un caporal congolais a été enlevé par des membres de l’armée rwandaise.

Selon lui, le caporal kidnappé est toujours entre les mains des Rwandais. Une délégation congolaise serait en train de négocier sa libération.

Le commandant des forces de la Monusco, général Dos Santos Cruz, a confirmé l’accrochage. Il a précisé que la situation est revenue au calme:

«Nous avons sur la frontière entre la RDC et le Rwanda des endroits où la frontière n’est pas clairement définie. A ces endroits, les troupes de deux pays sont très très proches. Nous savon que ce matin il y a eu un incident qui nous a été rapporté mais nous ignorons sa gravité. A l’heure actuelle, la situation est calme. Nous allons pouvoir mener des investigations pour savoir la nature de cet incident».

Le général Dos Santos Cruz a dit espérer qu’il s’agit d’un incident mineur qui «ne sera pas exploité pour d’autres problèmes ultérieurs».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner