Les dirigeants africains invités à ne pas accorder l’asile aux auteurs de crimes commis en RDC

Les chefs d’Etat et de gouvernement africains et Ban Ki-moon à l’ouverture du 23e sommet de l’Union africaine le 26 juin 2014 à Malabo. (Photo ministère des Affaires étrangères)

Dans son discours prononcé jeudi 26 mai à l’ouverture du 23e sommet de l’Union africaine à Malabo (Guinée équatoriale), le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, a demandé aux dirigeants du continent de ne pas permettre aux auteurs présumés des crimes graves d’échapper à la justice. Il a notamment invité les chefs d’Etat et de gouvernement africains à ne pas accorder l’asile aux auteurs des crimes commis en RDC.

« Je compte sur tous les signataires de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour n’accueillir aucune personne accusée de crimes réprimés par le droit international, et ne protéger aucun des individus visés par le régime de sanctions de l’Onu», a déclaré Ban Ki-moon, selon un communiqué du ministère congolais des Affaires étrangères.

L’Est de la RDC est en proie à de nombreux groupes armés depuis deux décennies. L’année passée, l’armée congolaise, appuyée par la mission de l’Onu en RDC, est venue à bout de la rébellion du M23 qui contrôlait plusieurs territoires de la province du Nord-Kivu depuis plus d’une année. Après cette défaite, ces rebelles ont trouvé refuge en Ouganda et au Rwanda.

Au cours de ce sommet de Malabo, les dirigeants africains vont notamment discuter de l’agriculture et de la sécurité alimentaire.

La présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini- Zuma, a souligné la nécessité d’éradiquer la famine et la pauvreté en milieu rural qui, selon elle, suppose de développer des marchés agricoles, d’augmenter la production et la productivité agricole, de commercialiser des produits à valeur, de favoriser l’accès surtout des femmes et des jeunes à la terre et au capital ou encore d’assurer l’efficacité de la recherche.

Les chefs d’Etat et de gouvernement africains devraient également examiner un nouveau plan baptisé “AIDS Watch Africa”, censé favoriser la lutte contre le VIH/SIDA et accélérer la recherche.

C’est le ministre des Affaires étrangères Raymond Tshibanda qui représente la RDC à ce sommet.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)