Kasaï-Oriental: les enfants interdits d’accès aux sites miniers à Lupatapata

Des enfants dans une carrière minière au nord du Katanga. Ph. François X. Mybe

Les autorités du territoire de Lupatapata, près de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), ont interdit aux enfants d’accéder aux carrières d’exploitation de diamant. L’administrateur assistant de ce territoire, Junior Muteba Kakungula, a annoncé cette décision, le week-end dernier, au cours de la réunion du Conseil local de sécurité. Junior Muteba Kakungula a averti que tout enfant qui sera surpris dans un site minier sera arrêté et mis à la disposition du tribunal de paix, qui fait office de tribunal pour enfant dans cette contrée:

«On parlait avec les parents, on les sensibilisait. Je pense que l’étape de la sensibilisation est révolue. Maintenant, nous devons passer à la vitesse supérieure, c’est-à-dire commencer à arrter ces enfants qui pourront être envoyés au tribunal de paix pour leur encadrement».

Junior Muteba a même annoncé des poursuites judiciaires à l’encontre de parents dont les enfants seront trouvés dans les mines.

« Les parents pourront subir le même sort que leurs enfants. Parce que nous devrions privilgier les études des enfants. Aujourd’hui, envoyer les enfants dans les mines de diamant, c’est pour quel avenir du Kasaï-Oriental, c’est pour quel avenir du territoire de Lupatapata ? C’est pourquoi, cette fois-ci nous avons mis toutes les batteries en marche pour que cela réussisse », a ajouté l’administrateur assistant de ce territoire

Il a indiqué que ces mesures, annoncées en ce début de vacances scolaires, visent à encourager les parents à scolariser leurs enfants à la prochaine rentrée de classes.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner