Province Orientale: incursion des militaires dans deux carrières minières de Banalia

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

La société civile de Banalia dénonce la présence des militaires congolais dans deux carrières minières de ce territoire de la Province Orientale. Ce groupe de quatorze militaires seraient venus de Kisangani. Ils sont notamment accusés de pillages, d’extorsions et de vols.

Des sources de la société civile indiquent que ces militaires sont arrivés à Banalia samedi 12 juillet vers 11 heures (heure locale). Ils se seraient ensuite séparés en deux groupes. Six ont pris la direction de la carrière de Mangi et huit se sont dirigés vers Panga.

Des sources locales indiquent que ces militaires étaient lourdement armés. Ils portaient notamment des lance-roquettes et des AK-47.

L’administrateur du territoire indique que ces hommes ne lui ont pas présenté leur ordre de mission.

Il accuse ces militaires d’imposer des taxes illégales et d’organiser des collectes dans ces deux carrières minières.

A l’en croire, plusieurs orpailleurs et commerçants ont déserté ces carrières.

Interrogé, le commandant de la 9è région militaire, le général Jean-Claude Kifwa ne reconnaît pas la présence des militaires dans les mines de Mangi et Panga.

Pour sa part, l’auditeur militaire de garnison de Kisangani déclare que des éléments de son unité sont déployés dans cette partie de la province pour traquer ces militaires.

Le gouvernement provincial a interdit toute présence militaire dans les foyers miniers de la Province Orientale.

Depuis 2007, indiquent des sources de la société civile, des militaires font des incursions dans les foyers miniers de cette province. Ils y commettent de nombreuses exactions.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner