Walikale: la population invite l’armée à se déployer dans les localités occupées par des milices

Milicien FDLR. Photo AFPm

La population de Walikale (Nord-Kivu) invite les Forces armées de la RDC (FARDC) à se déployer dans les localités contrôlées par des combattants Raïa Mutomboki et Kifuafua, tel que convenu dans l’acte d’engagement d’Itebero, signé en août 2013. Ces groupes armés avaient alors pris la décision de déposer les armes, au terme de quatre jours des discussions avec certains notables de Walikale. Ce qui n’a toujours pas été fait. Cette population demande aussi le rétablissement de la base des casques bleus à Itebero.

Dans un communiqué de presse, le Bureau d’étude, d’observation et de coordination pour le développement de Walikale (Bedewa) appelle tous les groupes armés présents dans ce territoire à arrêter immédiatement leur activisme et à rejoindre le processus de regroupement, qui est en cours à Hombo et Walikale-centre.

Selon le Bedewa, l’absence de l’autorité de l’Etat et la présence des Raïa Mutomboki et d’autres groupes incontrôlés dans cette région est à la base du déplacement massif des populations et des violations des droits de l’homme dans environ une vingtaine de villages.

L’organisation félicite par ailleurs les FARDC pour avoir repris le contrôle d’un axe de plus de 60 km, abandonné aux mains de ces groupes armés pendant très longtemps.

Grâce à cela, plus de 2 500 ménages regagnent leurs villages sur l’axe Kibua. Ces familles ont cependant besoin d’une assistance en vivres et non vivres pour relancer leurs activités socio-économiques.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu : la Société civile plaide pour le regroupement d’ex-combattants à Walikale

Nord-Kivu: les autorités de Hombo-Nord plaident pour le retour des militaires

Nord-Kivu: le gouvernement provincial appelle les Maï-Maï Kifuafua et Raïa Motomboki à désarmer

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner